Liste des membres du comité scientifique

  • Josiane BARBIER, Université Paris Nanterre ;
  • François BOUGARD, Professeur d’Histoire du Moyen Âge à l’Université de Paris-Ouest-Nanterre et Directeur de l’IRHT ;
  • Ghislain BRUNEL, Conservateur général du patrimoine, Directeur des publics - Archives nationales ;
  • Denis DEFENTE, Conservateur départemental de l’Aisne ;
  • Pierre DEMOUY, Professeur émérite à l’université de Reims ;
  • Alain DIERKENS, Professeur d'histoire du Moyen Âge, Université Libre de Bruxelles ;
  • Bruno DUMEZIL, Maître de Conférence en histoire médiévale, Université Paris Ouest Nanterre ;
  • Michèle GAILLARD, Professeur émérite d’histoire du Moyen Age, université Lille 3 ;
  • Nancy GAUTHIER, Professeur émérite d’Histoire romaine à l’université de Tours ;
  • Philippe GEORGE, conservateur du Trésor de la cathédrale de Liège ;
  • Pierre GILLON architecte et historien ;
  • Jean-François GOUDESENNE (IRHT-CNRS), section de musicologie médiévale ;
  • Rolf GROSSE, Directeur des études médiévales au « Deutsches historisches Institut » de Paris ;
  • Monique JUDAS-HURSCHEL, vice-présidente de l’Association Abbaye Royale Saint-Médard de Soissons ;
  • Gilles METAIRIE Architecte Agence Wilmotte ;
  • Laurent MORELLE, Directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes ;
  • Hilaire MULTON, Directeur du MAN et du Domaine national de Saint Germain en Laye ;
  • Christian SAPIN, Directeur de recherche émérite au CNRS ;
  • Nicolas de SCHONEN, Président de l’Association Abbaye Royale Saint-Médard de Soissons ;
  • Michel SOT, Professeur émérite d’Histoire du Moyen Age à la Sorbonne ;
  • Véronique SOUCHE-HAZEBROUCK, Docteur en Histoire du Moyen Âge ;
  • André VAUCHEZ, membre de l’Institut ;
  • Laurent VERSLYPE professeur d'archéologie à l’Université Catholique de Louvain ;
  • Catherine VINCENT, Professeur d’Histoire du Moyen Âge à l’Université de Paris-Ouest-Nanterre ;
  • Jean-Michel WILMOTTE, architecte, membre de l’Institut.

Fouille archéologique

Campagne de fouille archéologique du 3 au 29 juin 2019

Le but de la campagne de fouille 2019 est de recueillir les dernières informations nécessaires concernant l’église principale et sa crypte pour l’élaboration d’un programme triennal.

Les recherches organisées par Denis Defente de 1980 à 1989, dans le cadre du service archéologique municipal du musée de Soissons, ont permis d’établir que la crypte de Saint-Médard appartenait à la même campagne de construction que la grande église dégagée en fouille en 1980-1981 (même technique de construction et même niveau d’arase des fondations, pour le chevet oriental de la crypte et pour les travées jouxtant le bloc-façade occidental de l’église). Les contreforts intérieurs, dans le cas où ceux-ci appartiendraient au premier bâtiment, pourraient correspondre à la nécessité de contrebuter les murs de la nef, le voûtement des bas-côtés qui apparaît sur les plans modernes ayant pu être réalisé postérieurement.
Ces résultats ont été obtenus dans la partie occidentale, par le dégagement d’une partie des ruines de l’église et le vidage de plusieurs fosses creusées à l’époque de la Révolution pour la récupération des pierres des fondations. Deux stratigraphies à l’extérieur du mur gouttereau de cette zone ont également pu être étudiées en lien avec les premières phases de transformations du bâtiment. Pour la partie orientale, les résultats ont été obtenus par la réouverture de sondages anciens à l’extérieur et à l’intérieur de la crypte.

Aucune stratigraphie n’a été recherchée afin de préserver le potentiel archéologique de ce secteur déjà très perturbé. La confrontation de ces résultats aux deux plans du monastère, des XVIème et XVIIème siècles, a permis de proposer une hypothèse d’organisation du plan de cette église et de son évolution. Le bâtiment d’origine devait être une église à trois vaisseaux présentant un rythme différent entre les travées de la nef et celles du chœur.

Lire la suite : Fouille archéologique

Visite des fouilles archéologiques

Une partie du comité scientifique est venu visiter les fouilles le 29 juin 2019

 

 

Visite des fouilles archéologiques par les membres du comité scientifique le 2 juin 2018

 

Journée d’étude - 2 juin 2018

Programme de la journée

ABBAYE ROYALE SAINT-MÉDARD

JOURNÉE D’ÉTUDE

Samedi 02 Juin 2018
9h00 à 13h00

Cité de la Musique et de la Danse de Soissons

Journée d’étude sur l’Abbaye Royale Saint-Médard de Soissons sous la présidence d’André Vauchez de l’Académie des Inscriptions et des Belles Lettres et Président du comité scientifique de l’association Abbaye Royale.

Programme

Mot d’accueil d’Alain Crémont, maire de Soissons.

Présentation des trois thématiques et des intervenants par André Vauchez, membre de l’Institut et président de séance.

Synthèse des campagnes de fouilles et prospectives

Saint-Médard, un vaste chantier archéologique. Denis Defente, Conservateur départemental de l’Aisne et Claude de Mecquenem, archéologue Inrap-CIF, laboratoire d’études sur les monothéismes (UMR 8584, CNRS-EPHE-PARIS 4)
Questions - réponses

L’abbaye royale Saint-Médard de Soissons

Histoire d’une puissance religieuse, politique et économique.  Ghislain Brunel, conservateur général du patrimoine et directeur des publics aux Archives Nationales et Josiane Barbier, professeur à l’université de Paris Nanterre
Questions - réponses

De saint Médard à l’abbaye Saint-Médard

Histoire et survie des dévotions. Catherine Vincent, professeur d’histoire du Moyen Age à l’université de Paris Nanterre et Véronique Souche-Hazebrouck, docteur en histoire du Moyen Age.

Un détournement de reliques romaines vers Saint-Médard

Le récit de la Translation des reliques des saints Marcellin et Pierrepar Eginhard. Michel Sot, Professeur émérite d’histoire du Moyen Age à la Sorbonne et Christiane Veyrard-Cosme, professeur de langue et littérature latines à l’Université de la Sorbonne.

Bilan scientifique par André Vauchez,

membre de l’Académie des Inscriptions et des Belles Lettres et président du comité scientifique de l’association Abbaye Royale Saint-Médard de Soissons.